Autour d’Anne de Mornay : livres et transmission de la foi réformée dans une dynastie de l’aristocratie huguenote

Dans l’histoire du protestantisme français au tournant des XVIe et XVIIe siècles1, Philippe Duplessis-Mornay est une figure incontournable2. L’histoire de sa famille est connue grâce à la production écrite de son couple, d’une part la correspondance échangée avec sa femme Charlotte d’Arbaleste et d’autre part les mémoires de celle-ci, à la fois biographie de son mari et autobiographie partielle3. L’enquête menée pour le projet Ex Bibliotheca a permis de réunir un petit corpus de livres relatif à Anne de Mornay, fille cadette du couple Mornay-d’Arbaleste. L’étude des particularités d’exemplaires permet d’apporter une nouvelle contribution à l’examen du rôle des femmes dans la transmission conjointe4 de la foi et de la mémoire familiale au sein d’une dynastie de l’aristocratie huguenote de la première modernité5.

Continuer la lecture de « Autour d’Anne de Mornay : livres et transmission de la foi réformée dans une dynastie de l’aristocratie huguenote »

  1. Je remercie Marianne Carbonnier-Burkard, Yohann Deguin, Margreet Dieleman, Nadine Férey, Martina Gromesova, Fabienne Le Bars, Pierre-Olivier Léchot, Sophie Renaudin et Sophie Vié pour leur aide apportée lors de la rédaction de cet article. Une actualisation a été effectuée le 21 mai 2020 pour insérer la bible de famille des Molyneux dans la section « La bible de famille des des Nouhes-Mornay ». []
  2. Sur Mornay, voir : Hugues Daussy, Les Huguenots et le Roi. Le combat politique de Philippe Duplessis-Mornay (1572-1600), Genève, Droz, 2002 ; Didier Poton de Xaintrailles, Duplessis-Mornay, 1549-1623 : le « pape des huguenots », Paris, Perrin, 2006 ; Natacha Salliot, Duplessis-Mornay, la rhétorique dans la théologie, Paris, Classiques Garnier, 2009. []
  3. Charlotte Duplessis-Mornay, Les Mémoires de Madame de Mornay, édition critique par Nadine Kuperty-Tsur, Paris, Honoré Champion, 2010. []
  4. Phénomène notamment mis en évidence par Nadine Kuperty-Tsur à partir de mémoires de huguenots de la seconde moitié du XVIe siècle dans son article « Rhétorique parentale et religieuse : les voies de la transmission des valeurs de la Réforme aux enfants », in Myriam Yardeni et Ilana Zinguer (dir.), Les deux Réformes chrétiennes. Propagation et diffusion, Leiden, Brill, 2004, p. 153-171. []
  5. Sur le rôle des femmes de la noblesse dans la diffusion de la Réforme en France au XVIe siècle, voir l’article précurseur de Nancy Lyman Roelker : « The Role of Noblewomen in the French Reformation », Archiv Für Reformationsgeschichte – Archive for Reformation History, 63, 1972, p. 168-195 et, plus largement, Marianne Carbonnier-Burkard, « La Réforme en langue de femme », in Jean Delumeau (dir.), La Religion de ma mère Le rôle des femmes dans la transmission de la foi, Paris, Éditions du Cerf, 1992, p. 173-192 ; Liliane Crété, Le protestantisme et les femmes : aux origines de l’émancipation, Genève, Labor et Fides, 1999, p. 53-91 ; Susan Broomhall, Women and Religion in Sixteenth-century France, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2005. []

Le fonds patrimonial de la médiathèque Louis Aragon du Mans : la bibliothèque de Saint-Vincent et « l’ère Audren »

Avant de commencer à alimenter cette rubrique, il me faut évoquer une particularité d’un des deux fonds dans lequel j’ai principalement travaillé durant les trois années du projet Ex Bibliotheca. Les livres retrouvés de l’Académie réformée de Saumur. Ainsi, je renverrai à ce billet chaque fois que je présenterai certains ouvrages des collections patrimoniales de la médiathèque Louis Aragon. Le cœur de ce fonds a été constitué par les saisies révolutionnaires des bibliothèques religieuses mancelles, dont celle de l’abbaye mauriste de Saint-Vincent.

Vue de l’abbaye Saint-Vincent du Mans par Louis Boudan (la bibliothèque est localisé dans l’aile à droite de la vue, au premier plan) (BnF, ST VA-414, Gaignières, 5788).

Continuer la lecture de « Le fonds patrimonial de la médiathèque Louis Aragon du Mans : la bibliothèque de Saint-Vincent et « l’ère Audren » »

Ex Bibliotheca salmuriensi – avis de recherche

Ce billet est à la fois une publication et un avis de recherche1. Je travaille en ce moment sur les bibliothèques protestantes de Saumur au XVIIe siècle et plus particulièrement sur les bibliothèques de plusieurs professeurs de l’académie réformée, qui existe entre 1599 et  1685.

Continuer la lecture de « Ex Bibliotheca salmuriensi – avis de recherche »

  1. L’illustration non contractuelle en tête de ce billet provient de l’exemplaire P 60 de la Bibliothèque municipale de Saumur []